La terre sacrée du Bauhaus

arts et culture
La terre sacrée du Bauhaus

Le Bauhaus fleurit dans les années 30 à Tel Aviv grâce à la présence, entre autres, de 17 anciens étudiants de l'Ecole du Bauhaus qui travaillèrent ici comme architectes.  

Fuyant les nazis qui ferment l'Ecole du Bauhaus à Berlin en 1933, les architectes juifs, adeptes de Walter Gropius, métamorphosent Tel Aviv en laboratoire d'expérimentation des idées modernistes. Parmi eux, Erich Mendelsohn, Richard Kauffmann, Genia Averbuch, Arieh Sharon, Dov Karmi, Zeev Rechter, Pinchas Hueth ou Joseph Neufeld.

Voire encore Shlomo Gepstein, architecte de la maison Shlomo Yafe, écrin du musée du Bauhaus, rénové en 1996, rue Bialik, dans le quartier historique de Tel Aviv, d'où partent nombre de visites guidées pédestres. Issus de nombreux pays, ils construiront ensemble un exceptionnel quartier à l'architecture moderne et dépouillée, dans le respect des préceptes Bauhaus où l'homme est placé au centre de toutes les exigences : les logements doivent être avant tout fonctionnels et simples, ouverts sur l'extérieur.

Quelque 1 500 bâtiments encore debout, dont 200 chefs-d'œuvres, ont motivé l'inscription du Bauhaus au patrimoine mondial de l'humanité en 2003.

Bauhaus Center Tel Aviv
77 Dizengoff st.
Tel Aviv, 6433249

Tel : +972 03 522-0249

www.bauhaus-center.com